Gingerize the Lotus, mes recettes végétariennes gourmandes.

vendredi 11 mai 2012

Connaissez-vous… Le citron caviar?









Alors que j’achetais une barquette de fraises au Palais du Fruit (Halles centrales de Rennes), j’avisais, niché près de la balance et non loin des agrumes, une barquette de citrons caviar.
Chaque agrume a la forme d’une cosse de pois de petite taille et à l’écorce brune. Me sont revenus les dithyrambes lus au hasard de mon vagabondage sur Internet: ce fruit australien (mais je crois qu’on en cultive aussi en Californie) est réputé sur les tables étoilées, notamment pour donner du peps et une jolie acidité aux entremets.

Ok ce caviar végétal ne doit pas seulement son petit nom aux petites graines vertes qu’il renferme : il est aussi rare et (donc) précieux et (donc) cher (158 euros le kilo aux Halles). Ca m’a un peu refroidie (c’est le prix d’une belle chemise, mine de rien !). Mais après je me suis dit que j’avais déjà de belles chemises et que je n’avais jamais goûté au citron caviar (et puis le maraîcher était mignon).  

Alors j’ai demandé le poids d’un petit citron (je ne suis pas très douée pour évaluer le prix au kilo ramené à un petit fruit…) : moins de 2 euros l’un, l’occasion était trop belle pour ne pas repartir avec  l’objet de convoitise (et l’assurance que le maraîcher se languissait de mon verdict).

Dans ma cuisine, j’avais de quoi préparer une petite crème avec des fraises sur laquelle j’aurais semé quelques grains de citron caviar. Mais pour une première, j’ai eu envie de l’associer à des quartiers de fraises au naturel (en vrai j’étais trop pressée pour attendre qu’une crème prenne).

J’ai donc entaillé délicatement l’agrume à la pointe du couteau, pour le déshabiller et découvrir une chair incroyable : de minuscules perles de citron caviar (un petit fruit contient environ 2 cuillers à café de caviar), d’un vert phosphorescent, assez dures et qui explosent sous la dent comme le caviar d’esturgeon (dans une autre vie je n’étais pas végétarienne) mais avec un goût tout différent, évidemment. C’est très frais, acidulé, entre le pamplemousse et le lime, proche du yuzu, avec une note florale tout à fait surprenante. Et cette texture ! Ce n’est pas un jus qui gicle de ces perles, on a plutôt l’impression de goûter une larme de zeste (quel lyrisme !). C’est puissant et subtile à la fois, divin ! (snob snob SNOB  - - - je me demande si les chemises suscitées sont à la hauteur de mes véléités gourmettes -_-).

Et avec les fraises ? Ce dessert est devenu, en une cuiller, le plus simple et le plus raffiné apprécié depuis… Depuis… L’invention de la culture raisonnée de la Sojade vanille ? ;) Le fondant des fraises bien sucrées et juteuses est magnifié par le citron caviar qui rehausse leur goût ; citron dont la saveur incroyable a une très belle longueur en bouche.










Bref, je pense que je ne boirai plus que du citron caviar pressé le jour où je n’aurai plus à économiser chaque mois pour m’acheter Tsugi et des Twibio (j’ai des priorités dans la vie - - - et les belles chemises, c’était une blague). 

6 commentaires:

Fadosol a dit…

Cours de calcul (règle de trois)

La Maîtresse : « Toto, qu’es-tu (encore) en train de marmonner à ton voisin ? »
Toto : « … »
La Maîtresse : « Toto, je t’ai posé une question ! »
Toto : « Ben maîtresse, que Ayla elle est cool, avec vous le citron aurait coûté 1,99 ou 2,07 €.»
La Maîtresse : « Tu ferais mieux de te dépêcher de finir de calculer le poids du citron, tu dois encore trouver le prix de la chemise en soldes de 40% ! »

Ayla a dit…

Je vois, je vois! On retient un tout petit point de mon article (ma nullité en maths)(je suppose que cette tare t'avait échappé, comme je ne suis pas la dernière pour faire des razzia aux soldes) et on ne reconnaît pas que je me suis livrée à une expérience de l'extrême en goûtant à quelque chose de rare et d'étrange au péril de ma vie! Je suis un peu triste. ^^

Fadosol a dit…

Eh oui, c'est un tragique destin que d'être toujours incompris par le vulgum pecus !!! (qui de plus est est un barbarisme)

Fadosol a dit…

Cela dit, il n'y avait aucune allusion désobligeante sur ta prétendue nullité en maths que j'ignorais jusqu'à ce jour. (je serais fort mal placé qui de plus est ;-) )

Katoo Kitchen a dit…

J'en ai déjà entendu parler de ce citron caviar, dans un reportage télé si je me souviens bien...

Je trouve qu'il présente super bien dans les plats et peut vraiment ajouter une touche de "super classe" dans les plats !

Bises :)

Anonyme a dit…

vous pourrez vous procurez du citron caviar 100% australien sur le site lecomptoirducitroncaviar.com