Gingerize the Lotus, mes recettes végétariennes gourmandes.

dimanche 6 mai 2012

Charlotte aux fraises {sans œuf ni gélatine}










Suite aux résultats des élections présidentielles, que diriez-vous d’un dessert tout rose ? Que nous soyons ou ne soyons pas partisans, restons gourmands !

La recette de la charlotte russe est classiquement cerclée de biscuits roses de Reims qui contiennent de l’œuf. Mais le titre de ma recette tient pour l’appareil, en l’occurrence une crème à base de fraises et de mascarpone.

J’ai renoncé à préparer un bavarois pour garnir ma charlotte, car j’essaye de limiter les œufs dans mes recettes et exclue l’utilisation de la gélatine. Restait à rivaliser avec les belles charlottes qui ne s’effondrent pas au démoulage. 

En utilisant du mascarpone plutôt que de la crème épaisse ou fleurette, on obtient un appareil suffisamment dense pour que la charlotte tienne bon la rampe. Mais malgré cette bonne prise de l’appareil, cette charlotte est légère (je parle de texture, pas d’apport calorique !) et bien sûr, très parfumée, grâce au coulis de fraise (dont les véléités liquéfiantes seront calmées par un soupçon d’agar-agar) et aux morceaux de fraises.



Charlotte aux fraises  {sans œuf ni gélatine}









Préparation : 30 minutes
Cuisson : 5 minutes
Repos : 12 heures

Pour 4 personnes :

-         12 biscuits rose de Reims
-         300 g de mascarpone
-         500 g de fraises lavées et équeutées.
-         100 g de sucre de canne
-         1 gousse de vanille Bourbon fendue et grattée
-         Le jus d’un citron fraîchement pressé
-         2 cuillers à thé rases d’agar-agar




La veille de la dégustation :

Mixez 300 g de fraises avec le jus de citron et 50 g de sucre de canne.
Portez ce coulis à ébullition pendant 1 minute avec les grains de vanille, sans cesser de remuer.
Réservez.
Tapissez le fond d’un moule à charlotte de 18 cm de diamètre avec du papier film. Le papier doit recouvrir toute la surface du moule, cela facilitera le démoulage car parfois le fond de la charlotte ne se décolle pas facilement.
Tremper brièvement un premier biscuit de Reims (côté plat) dans le coulis de fraise et le disposer sur le plat (le côté imbibé vers l’intérieur, donc le côté le plus saupoudré de sucre glace au contact du moule). Attention à ne pas trop imbiber le biscuit sinon il s’émiettera.
Répétez l’opération avec tous les biscuits de Reims et cercler le fond du moule à charlotte.  
Normalement il vous reste une bonne quantité de coulis. Réchauffez-le à nouveau et saupoudrez d’agar-agar en mélangeant bien. Réservez hors du feu.
Fouettez le mascarpone bien froid avec 50 g de sucre de canne jusqu’à obtenir une chantilly.
Incorporez progressivement le coulis de fraise à la chantilly. Liez l’appareil avec une maryse, doucement, comme si vous incorporiez des blancs d’œufs montés en neige à un appareil.
Coupez en deux 150 g de fraises (il vous reste ainsi quelques fraises pour la déco) et ajoutez-les à la préparation. Mélangez doucement.
Versez l’appareil dans le moule à charlotte, sans dépasser la hauteur des biscuits de Reims.
Lissez le dessus et filmez au contact (le film transparent touche la crème). Réfrigérez pendant une douzaine d’heures.

Au moment de la dégustation :

Démoulez la charlotte sur le plat de service. Décorez le dessus de la charlotte avec des fraises coupées en deux. Servir bien frais.

Notes :

-         Il est possible de tapisser le fond du moule avec des biscuits de Reims imbibés de coulis de fraises si vous le souhaitez.
-         Si l’appareil n’atteint pas la hauteur des biscuits de Reims, vous pouvez égaliser ces derniers en les coupant avant de démouler la charlotte. 

12 commentaires:

Fadosol a dit…

Je n'ai aucun doute sur la composition des biscuits roses de Reims, mais arrives-tu à trouver du mascarpone au rayon bio ?

Ayla a dit…

Hélas non! La composition (rien de trop suspect) ne me dérange pas tant que la méthode de production mais malgré de belles rénovations et innovations à la Biocoop, on ne trouve pas de mascarpone :s Et ils ont des boudoirs mais pas de biscuits roses :s Une charlotte végétalienne avec biscuits maison et tofu soyeux reste à (ré?)inventer ;)

Fadosol a dit…

Chiche !!!

La fourmi a dit…

Haha, pas mal, moi j'ai réédité la recette de flanby !

Pauline a dit…

Bravo pour ce magnifique gateau ! Une vraie pro ! Le nouveau design de ton blog est tres reussi !

BoopCook a dit…

elle est superbe ET excellente, même si je ne l'ai pas goûté (^^) j'en suis sur et certaine ;D

Ayla a dit…

Merci pour vos commentaires! C'est de saison et de circonstance, il faut cuisiner en rose ;)

EloLolie a dit…

Elle est super jolie cette charlotte ! Et au mascarpone, j'adhère totalement !

Fadosol a dit…

Ce n'est pas l'Impératrice Eugénie qui portait une charlotte ? ;-)

Maki a dit…

ça me donne faim !

J'ai creer un forum pour partager, s'entraider et s'amuser autour de la cuisine. Chaque mois , il y a plusieurs défis culinaire à relever. Si ça te tente : http://easycook.forumsgratuits.fr/

Fadosol a dit…

La vie est parsemée d'évaluations, examens, concours et autres objectifs à atteindre, pourquoi en rajouter encore ? Si l'idée d'un thème, genre : "Ce mois, c'est la charlotte aux fraises, envoyez vos recettes", pourquoi l'assortir de médailles ? (au chocolat bio, j'espère) N'y a-t-il pas assez de sites comparatifs dans tous les domaines, qu'il faille aussi l'appliquer à celui où c'est le plaisir de la créativité et de la dégustation qui est concerné ? Nous sommes dans le registre amateur, ("Personne qui a du goût pour quelque chose, l'apprécie, le recherche et en possède une certaine connaissance") nul besoin de classement pour apprécier une recette composée joliment et avec plaisir.

Ayla a dit…

La triste vérité c'est que je ne supporte déjà pas de ne pas avoir la fève dans la galette des rois (bonheur que je n'ai pas vécu depuis 1999, quand ma maman trichait encore pour me laisser la part avec la fève. Depuis elle croit que j'ai mûri), alors je vais éviter de ruiner ma e-réputation en m'énervant si je ne gagne jamais avec mes recettes :)