Gingerize the Lotus, mes recettes végétariennes gourmandes.

mardi 3 avril 2012

Fondant au chocolat noir {sans farine, sans sucre et sans beurre}










Le fondant au chocolat de Laurence Salomon tel que présenté ici, dans une version différente de celle proposée sur des blogs comme celui de Cléa c’est : une préparation très facile et une cuisson qui embaume toute la maison. C’est aussi un démoulage facile une fois que le fondant a refroidi, un service qui se passe d’apprêt sophistiqué, avec une boule de crème glacée, un café. C’est la surprise de découvrir un fondant au goût corsé en chocolat mais à la texture très légère, comme mousseuse. C’est le plaisir d’un dessert aux arômes subtiles de cardamome, d’abricot et de noisette qui succèdent à la puissance du chocolat noir et d’une gourmandise opulente, généreuse et saine à la fois puisque ce fondant ne contient ni beurre, ni sucre, ni farine.



Fondant au chocolat noir

{au 3 sans très sains, mais aux cinq sens très bon }





Préparation : 30 minutes

Cuisson : 20 minutes




Ingrédients pour un fondant de 6 belles parts:



-          200g de chocolat noir à 55% de cacao
-          6 abricots secs (laissés à gonfler 10 minutes dans un bol d’eau tiède puis coupés en petits morceaux)
-          3 œufs (au lieu de 4 comme dans la recette de Laurence Salomon)
-          1 càs de purée de noisette (Jean Hervé) (ou d’amande blanche, dans la recette originale)
-          70 mL de lait d’avoine
-          1 càs de petits flocons d’avoine (Ensemble)
-          Les graines d’une gousse de cardamome
-          1 pincée de sel



Préchauffer le four à 170°.


Séparer les jaunes des blancs d’œufs.

Faire fondre au bain-marie le chocolat noir dans le lait d’avoine. Mélanger régulièrement.


Verser le chocolat fondu dans un cul-de-poule. Ajouter les jaunes d’œuf et la purée de noisette. Fouetter l’appareil pour obtenir un mélange homogène.


Ajouter les abricots en petits morceaux, les flocons d’avoine et enfin, les graines de la gousse de cardamome.


Incorporer doucement les blancs d’œuf battus en neige ferme (ne pas oublier de saupoudrer une pincée de sel avant de fouetter les blancs d’œuf), comme s’il s’agissait d’une mousse au chocolat.


Verser dans un moule soit beurré, soit huilé, soit tapissé d’une feuille de papier sulfurisé. Enfourner pendant 20 minutes.


Laisser refroidir avant de démouler le fondant.



Vous pouvez ensuite le réfrigérer 1 ou 2 heures avant de servir.











2 commentaires:

LadyMilonguera a dit…

Il est bien alléchant ce fondant...

Fadosol a dit…

J'ajouterai que c'est frustrant de le voir dans l'assiette d'un(e) autre. Oui, il "suffirait" de retrousser les manches et d'allumer le four !