Gingerize the Lotus, mes recettes végétariennes gourmandes.

dimanche 5 février 2012

Soupe lactée à l’oignon blanc









Il y a les soupes vertes poireaux-pomme de terre, les soupes oranges au potiron, les soupes trop aqueuses, celles très pâteuses, parfois lestées d’amas de croûtons spongieux... Ah, quand il fait froid et que l’on ne veut pas se régaler d’un velouté crémeux à chaque repas, on sent poindre l’angoisse de la sale soupe, syndrome bien connu des enfants qui voudraient se distraire de la sinistre perspective du lundi matin mais à qui on inflige, chaque dimanche soir, chaque hiver, obstination qui touche au pur sadisme, et le potage et « Maman les p’tits bateaux » (émission sur France Inter). Comment ça c’est un souvenir personnel ? Je ne crois pas avoir été la seule victime du syndrome de la sale soupe, si ?
Bref il fait froid, il fait nuit et la soupe, là, elle est moche.
Heureusement, il existe cette recette de soupe toutes simple, toute rapide et fichtrement délicieuse, la recette de soupe nuage de Fumiko telle que relayée dans cet article (sur un très joli blog, non VG).
Ma version est sensiblement la même, j’ai simplement remplacé le beurre par de l’huile d’olive et ai préféré un lait de soja pour végétaliser entièrement cette soupe à la consistance aérienne mais au goût marqué. Un régal ! Ce soir je l’ai appréciée en écoutant le ‘Masque et la Plume’ sans passer par la case ‘Maman les p’tits bateaux,’ je pense donc avoir triomphé du syndrome de la sale soupe ;)

 


Soupe lactée à l'oignon blanc











Préparation : 20 minutes
Cuisson : 40 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :
-          300 g d’oignons blancs
-          40 mL de lait (de soja pour moi)
-          10 mL d’eau
-          2 càs d’huile d’olive
-          Sel, poivre

Emincer les oignons blancs. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle et y laisser suer les oignons (mais pas dorer) à feu très doux pendant une demi-heure.
Porter le lait à ébullition, saler, poivrer et y ajouter les oignons et laisser cuire 10 minutes supplémentaires à feu doux.
Mixer le tout.
Verser à nouveau dans la casserole et réchauffer en fouettant énergiquement la soupe : grâce à l’utilisation du lait de soja, qui mousse très bien, vous obtiendrez une préparation véritablement aérienne.
Servir de suite avec des tartines de pain grillé.

3 commentaires:

La fourmi a dit…

Je ne connais pas la sale soupe. C'est vraiment rare qu'une soupe ne me plaise pas.
Celle là est originale, je n'aurais jamais pensé à mettre du lait dans une soupe à l'oignon.
bizzz

Ayla a dit…

Ah, je préfèrerais être la seule mais ce soir j'en ai parlé avec une demoiselle à qui je donne des cours et elle m'a dit: "ah la soupe, toujours la soupe, je cache le goût avec plein de fromage et de croûtons!" arf ^^

Fadosol a dit…

Je disais donc dans le message supprimé : On ne critique pas "Maman les p'tits bateaux" !!! ;-)