Gingerize the Lotus, mes recettes végétariennes gourmandes.

dimanche 18 septembre 2011

Rennes ou l’itinéraire gastronomique.


Pendant ce trop court week-end avec mon cousin Florian, je lui fis découvrir quelques bonnes adresses à Rennes et je les partage à présent sur ce blog avec la conviction que nous avons la chance de trouver de très bons produits et restaurants ici, donc que ces informations vous seront peut-être utiles!

 








« Impossible de ne pas se rendre au marché des Lices le samedi matin à Rennes, » allais-je écrire dans un élan de Jean-Pierre Pernautisme ! Il est très agréable de se promener dans ce marché très réputé, d’acheter une barquette de Mara des bois à l’étal chérit de Rollinger, de sentir les odeurs des condiments près de l’étal où olives et autre ail mariné évoquent la Provence et l’Italie et de s’amuser de la file interminable devant le crémier où dégoter beurre Bordier et crème épaisse.


Au déjeuner nous avons acheté des pizzas chez l’Italien (L'Italie Gourmande), une épicerie fine où se ravitailler en mozzarella fondante, poivrons farcis et pizzas, donc, que l’on prépare devant vous. Les odeurs qui émanent du four au feu de bois se propagent jusque dans la Rue de Nemours et je craque toujours pour leur pizza quatre saisons (commandée sans épaule), dont la pâte est fine et crousti et les produits de la garniture d’une qualité exceptionnelle. C’est rare de trouver pizzas si raffinées et je n'ai jamais été déçue par cette adresse.


 



Nous avons déjeuné au jardin du Thabor et pour le dessert j’avais acheté les fameux cookies de la Rue Vasselot, que l’on s’arrache pour leur moelleux incomparable.


 




 
Le soir, j’avais réservé à la crêperie Saint-Georges pour 22 heures, aussi avons-nous patienté avec un petit apéritif sympathique : Monbazillac, fromage au lait de brebis, brie, figues fraîches, baguette au levain liquide de la boulangerie Hoche, miel.


A peine arrivés à la crêperie on comprend combien elle se démarque des crêperies traditionnelles. Déco design, cadre enchanteur (nous étions « au jardin, » une véranda avec toit ouvrant) et carte aussi élégante qu’originale. L'atmosphère est détendue et intimiste, les serveurs courtois et efficaces.

Pour la boisson, on optait pour un cidre rosé, dont le goût de pomme est très prononcé et qui a un côté festif bien sympathique. Ainsi servi au verre, on s'éloigne encore davantage de la bolée rustique qui fait le charme des crêperies malouines. Pas d'esbrouffe, cependant. Sublimer sans dénaturer, telle pourrait être la devise de la crêperie Saint-Georges.

 


 
Les garnitures au choix pour les galettes ne peuvent que faire saliver les omnis mais sont un peu moins épatantes pour les végés. J'optais pour la galette Georges Clooney. La galette est toujours une perfection de croquant, de finesse et de notes beurrées. L'intérieur associait le fondant des épinards au fromage de chèvre et des tomates. C'était servi avec une petite salade et une boule de sorbet concombre, que j'ai d'ailleurs adoré. Contrairement à toutes la galettes comprenant magrets ou foie gras, que j'avais essayé quand je n'étais pas végétarienne (et plutôt deux fois qu'une) et contrairement à ce que mon amour (aha) pour Georges Clooney pourrait faire croire, je n'avais jamais goûté à cette galette. J'appréciai la subtilité de son énoncé mais la trouvai vraiment subtile (proportions, saveurs).

 




Pour le dessert j'ai opté pour une coupe glacée "été" plutôt qu'une crêpe, pour changer. J'ai été agréablement surprise, ne serait-ce que par la présentation. On évite ainsi le côté soupe d'un sorbet fondu dans le coulis de fruits. Chantilly maison, fruits rouges et sorbets (mangue, orange-cannelle et melon), c'est une véritable réussite! 



 
Bref, ce restaurant idéalement situé dans la vieille ville (Rue du Chapitre) va demeurer de ceux auxquels je me rends avec le plus de plaisir! 

5 commentaires:

Fadosol a dit…

Avoir pensé à assortir le vernis aux fraises, c'est trop classe.
L'adresse est retenue pour un prochain passage à Rennes (surtout que l'on sert des Gavottes avec la coupe glacée ah ah)

Ayla a dit…

Ah non, j'assortis mon environnement à la couleur de mon vernis ;) Tant de rouge et de rose autour de moi ;)

Fadosol a dit…

Ça doit faire des frais de peinture quand tu passes à une autre couleur !

Flo a dit…

Sublime et merveilleux !

Ayla a dit…

Oh combien... Mais j'attends que tu reviennes pour poursuivre cet itinéraire qui a si bien commencé!