Gingerize the Lotus, mes recettes végétariennes gourmandes.

mercredi 21 septembre 2011

Compote mangue, poire et gingembre.



 



Une recette de dessert tout douce, que vous pouvez agrémenter d’un trait de lait de coco. Vous aurez plus vite fait de préparer cette compote que de lire ce préambule dans lequel je peux vous raconter que mes journées sont bien occupées cette semaine, notamment par ma lecture de Faulkner. Très lente lecture puisque je tâtonne, reviens en arrière, voudrais sauter vingt pages ou les phrases qui s’étendent sur 20 lignes saturées d’adjectifs, suis tour à tour épatée puis agacée, griffonne en marge des paragraphes très denses, étale mes commentaires d’une écriture ample et appliquée (sinon je n’y reviendrai pas) sur des copies doubles… C’est bien la reprise et je retrouve le plaisir de m’épuiser en interprétations et en heures de lectures jusqu’à tard dans la soirée. Moi qui suis impatiente et toujours prompte à en découdre, je prends mon temps pour lire à mon rythme (en l'occurrence je suis obligée de prendre mon temps par souci de compréhension. Et puis soyons honnête, "Absalom, Absalom!" est un roman qui se digère lentement!) mais ça ne va pas sans resserrer les quotas horaires d’autres activités. D’où cette recette rapide, d’où ma démarche rapide quand je vais au sport pour vite-vite, me changer, vite-vite, chercher un tapis, vite-vite m’exécuter en rythme et vite-vite transpirer. D’ici mon long week-end (qui sera subjectivement trop court) à Aix-en-Provence fin septembre, je me veux bien occupée et je devrais couper court à l’intro pour ne pas faire mentir mon propos ;)


Ingrédients pour quatre personnes :

-          Une grosse mangue bien mûre
-          2 poires bien mûres
-          Racine de gingembre (à convenance selon vos goûts)
-          Un petit verre d’eau

Peler la mangue et la découper en lamelles puis en petits cubes. Faire de même avec les poires. Eplucher et râper le gingembre frais. Mélanger les fruits et le gingembre dans une casserole, verser l’eau et faire compoter le tout à feu très doux pendant une vingtaine de minutes et servir tiède (rafraîchir avec un peu de lait de coco) ou froid (avec des biscuits, par exemple).

Note: je préfère les desserts peu sucrés, mais je pense pouvoir affirmer que même les becs sucrés peuvent s'abstenir de sucrer cette compote!

6 commentaires:

Fadosol a dit…

Est-ce que tu trouves facilement des petites mangues vertes à Rennes ?
(non ce n'est pas du racisme anti Breton ou de la condescendance parigote !).
Je les trouve plus fines !

Fadosol a dit…

Autre menu express:
Salade maïs (en boite), tofumé, tomates vertes (un vrai délice), j'ai eu la flemme de mettre un peu de poivron rouge pour la touche de couleur (et le petit goût sucré), assaisonnement : vinaigre balsamique et huile d'olive vierge grecque.
Pas de photos mais très mangeable !

Ayla a dit…

Ah, il me faudra essayé les mangues vertes ET la salade! Alors l'huile d'olive est-elle à votre goût? J'espère ;)

Fadosol a dit…

Beaucoup moins fruitée que l'huile d'Espagne (comme l'huile en provenance de l'Italie, en tout cas dans les marques bio que nous connaissons) elle gagne du coup en intensité "olivienne" et puis il y a en plus le bonus de la subjectivité ...

Fadosol a dit…

ou "olivesque" ? j'ai un doute !

Ayla a dit…

* ESSAYERRRRRR!! ;)
Vive BB pour m'avertir de ces messages urgents qui m'a donnééé accès à l'ordinateur illico! ;)