Gingerize the Lotus, mes recettes végétariennes gourmandes.

lundi 30 mai 2011

Chicago à nos oreilles agréables + goûter gourmand = Petites Brioches Chicago aux pépites de chocolat






Je n’ai pas de goûter type, d'ailleurs en règle générale, je n’aime pas les petits rituels (genre viennoiserie systématiquement en rentrant des cours), et même si je suis une habituée des pauses chocolat chaud en hiver, fruits et thé glacé aux beaux jours.
Mais ici (en Bretagne), il arrive (parfois) que même en mai le temps soit propice à se délecter d’une boisson  chaude.
Aujourd’hui par exemple, j'avais envie d'un kouign-amann! Mais comme j’étais trop occupée pour marcher jusqu'à à la boulangerie du centre-ville, je me suis emparée d'un cul-de-poule et me suis rappelée avoir acheté de la farine avec levure intégrée, dite « spéciale brioches. » Va pour de la brioche!
Plutôt que de préparer un chocolat chaud, j’ai ajouté des pépites de chocolat et après 10 petites minutes de préparation et 20 minutes de cuisson, la maison tout entière embaumait ! 
J'imagine que c'est ce que beaucoup d'entre nous préfèrent: l’odeur de boulange dans une ruelle piétonne, le parfum des fruits qui compotent sur une pâte sablée un dimanche midi… Et c’est sans doute ce qui explique pourquoi j’ai dégusté trois de ces petites brioches! 
... Et finalement je ne saurais dire si je préfère l'odeur de ces briochettes ou leur moelleux délectable!



Petites brioches aux pépites de chocolat



Pour 10 à 12 petites brioches



300 g de farine à brioche (avec levure intégrée, donc)
100 de beurre mou
100 mL de lait
5 cuillères à soupe de sucre roux
4 cuillères à soupe de pépites de chocolat à cuire (noir)
1 œuf + 1 jaune

Préchauffer le four à 160.

Mélanger la farine, le beurre, le lait, puis ajouter l’œuf et enfin, le sucre.

Ajouter les pépites de chocolat.

Verser l’appareil dans des moules allant au four (type moules à muffins. Beurrer au préalable si ces moules ne sont pas en silicone).

Badigeonnez chaque brioches avec du lait avant d’enfourner, pour 20 minutes.  

















Ce n’est pas après avoir dégusté moult brioches que je danserai comme sur cette vidéo. Mais de la house chaleureuse venue de Chicago, ça s’écoute en boucle (je parle pour moi!?) et même en dégustant une brioche !


3 commentaires:

Fadosol a dit…

Dicton du jour :
Fin mai, Ayla aux fourneaux,
le mois de juin sera chaud.

Pas de recette à base de concombres, merci !

Fadosol a dit…

Ah ah, le thème de la première partie du spectacle de danse c'était Blanche Neige !!!
(mais, jeune public oblige, le Prince lui a redonné vie avec un baise-main ...), c'est plus intéressant dans la version originale !

Ayla a dit…

:)

Même si je préfère Alice, on m'a si souvent appelé Blanche Neige ("On m'a traité," oui!) que j'assume (plus que ma vraie photo!)!

La référence au concombre me fait ajouter une réflexion métaphysique au dicton du jour : Qu'est-ce qui est le plus dangereux : un concombre bio ou de la cocaïne (aussi appelée "Blanche Neige")? Dans le doute, j'opte pour le cognac ;)