Gingerize the Lotus, mes recettes végétariennes gourmandes.

mardi 31 mai 2011

Best Chocolate Chip Cookies Ever! Ou les Cookies de la Mort qui Tue!





Ok, les meilleurs scones se dégustent avec de la clotted cream en Angleterre et le chocolat chaud onctueux s'apprécie avec des churros dans un café en Espagne.

...Mais mes meilleurs cookies, je ne les ai pas mangé aux Etats-Unis.


Certes, j’ai pu en goûter des « sympas,» notamment grâce à une mes profs qui nous préparait des biscuits, cookies et autres carrot cakes pour que l’on survive à ses cours de litté le lundi soir.
Mais si les meilleurs profs d’université se trouvent aux Etats-Unis, réjouissons-nous de les concurrencer aux fourneaux.

Dans le registre grande distribution j’aime bien les cookies de chez Alter Eco (comme tous leurs produits, d’ailleurs).

Quant aux cookies des boulangeries et salons de thé, je n’en ai jamais acheté d’aussi bons qu’à la boulangerie de la Rue Vasselot à Rennes.
J’adore leurs énormes cookies beurrés à souhait, ce qui les rend bien crousti’ à l’extérieur et fondants dedans. C’est le principe du cookie, n’est-ce pas ? Sauf que c’est souvent loupé : trop cuits et donc trop friables, ou bien mollassons et sans grand intérêt, alors qu’un bon cookie à l’heure du thé ou avec une boule de crème glacée à la vanille, c’est au moins aussi bon qu’un gâteau qui associe mousses, gélatine et colorants. 

Ceci dit les gâteaux de la boulangerie-pâtisserie Rue Vasselot sont bons aussi ;) 

Quant à leurs cookies, je ne suis pas la seule à en raffoler : ils sont si réputés qu’après 16h30, vous risquez de devoir vous rabattre sur une viennoiserie faute de cookie en rab’. Dans ce cas, vous pourrez pester contre leur manque de productivité et/ou leur don de stimuler la demande, ce sur leur page de fans sur Facebook bien sûr ! (Les mauvaises langues diront que l’on trouve vraiment de tout et n’importe quoi sur Facebook. En tant que fan de la-dite boulangerie, je dirais que finalement, Facebook rapproche les gens biens entre eux ^^).

Je me rappelle de l’après-midi où je fis découvrir les fameux cookies à ma petite sœur. D’ailleurs c’est la seule chose dont je me souviens. Ca l’a sûrement marqué aussi, puisque depuis, elle fait régulièrement des cookies. Ses cookies au chocolat blanc et noix de macadamia sont d’ailleurs mes préférés. Ils sont moins « gourmands » que ceux de la Rue Vasselot mais ils sont si dodus et moelleux que j’en raffole encore plus ! Comme elle ne rentre finalement que demain et que les petites brioches ont été mangé comme qui rigole, je me suis ‘dévouée’ pour préparer la recette de cookies de Neiman Marcus, qui passe pour un must, Outre-Atlantique. Rendez-vous à la fin de l’article pour le verdict !  










Les cookies "Bigger Than Life," recette de Neiman Marcus





Préparation : 15 minutes
Cuisson : 25 minutes


INGREDIENTS POUR UNE BONNE DOUZAINE DE COOKIES DE TAILLE MOYENNE

- 115 g de beurre demi-sel mou (sortez-le du frigo plusieurs heures à l’avance)
- 220g de farine
- 1 oeuf
- 200g de sucre roux
- 1/2 cac de bicarbonate de soude
- 1/2 cac de levure chimique
- 2 cac d'extrait de vanille
- 1 1/2 cuillere a cafe de café froid (un fond d’espresso car je n’avais pas de café soluble dans mes placards)
-  125 g de pépites de chocolat noir (des carrés de chocolat à cuire noir, coupés en quatre)


1.

J’ai préchauffé mon four à 160 degrés.

Au blender, j’ai mixé le beurre mou (et non pas fondu) avec le sucre roux jusqu’à obtenir une pâte homogène. Ensuite, j’ai ajouté l’œuf et l’extrait de vanille et ai mixé le tout à nouveau.

2.

Tamiser la farine, la levure, le bicarbonate, puis ajouter au mélange beurre-sucre et bien mélanger le tout (vous pouvez mixer à nouveau, perso j’ai mélangé à la cuillère).

3.

J’ai enfin ajouté le café et les pépites de chocolat.

Voici l’appareil obtenu, souple mais un peu collant comme il se doit : 





4.

Sur une grande plaque allant au four, disposer une feuille de papier sulfurisé et répartir les futurs cookies qui pour l’heure ressemble à des petits tas que l’on espace en quinconce et que l’on lisse un peu avec le dos de la cuillère. Je n’ai pas « aplati » les cookies à proprement parlé car ceux-ci s’étalent à la cuisson. Pour qu’ils aient tous la même taille, on peut utiliser une cuillère spéciale pour boules de glace et la passer sous l’eau froide quand la pâte colle trop. 








Hop ! Au four pour 20 minutes, un peu plus si vous aimez vos cookies très dorés.



Note :

Mes modifications de la liste des ingrédients sont infimes (beurre salé plutôt que beurre doux + sel dans l’appareil) et je ne saurais que vous recommander de ne pas improviser, les proportions sont parfaites ! En revanche, rien ne vous empêche d’ajouter des noisettes avec les pépites ou de préférer les pépites de chocolat blanc à celles de chocolat noir, par exemple.












Verdict :

Cette recette est PARFAITE ! J’ai fait deux fournées de ces cookies et les premiers cookies sont biscuités, presque comme de fins sablés au pépites de chocolat, mais sans être friables.
Pour la deuxième fournée, la pâte avait eu le temps de reposer et j’avais davantage façonné mes cookies, qui ont doré très rapidement. Le cookie dégusté à la sortie du four était une merveille : doré, crousti, moelleux…









J'écoute ça, pour le côté US, voyez. 

Pour la poésie, surtout.
En mémoire de Gil Scott-Heron, décédé cette semaine.

* (Nécrologie de Gil Scott-Heron).




3 commentaires:

Fadosol a dit…

Mettre "Mangeclous" à côté de tes cookies, c'est de l'humour au combientième degré ?
(savais-tu que cet ouvrage était considéré (à tort) comme un livre de régime amincissant par les fakirs ?)

Ayla a dit…

Ihihi ;)

Le matin je lis la presse mais au goûter, je prends des nouvelles de ce cher Mangesclous ;)

Fadosol a dit…

Je voulais dire avaleur de sabre et pas fakir !!!